Accueil
Le 07 82 05 58 20 est indisponible.


Bienvenue

“C’est notre mission d’accueillir et d’accompagner tous ceux qui nous sollicitent: aider chacun à sortir de son isolement et travailler ensemble à améliorer les conditions de vie de toutes les personnes touchées par ces troubles graves aux multiples visages.”

En devenant membre de la 1ere association nationale de parents et d’amis de personnes en souffrance psychique, vous renforcez son action et profitez de ses services :

Accueil des familles dans les 90 délégations départementales et soutien à travers les groupes de paroles
Information vers différents lieux de soins, d’insertion sociale ou professionnelle
Formations pour les familles ou externes
Conseils juridiques pour les adhérents – Ecoute Famille : 01.42.63.03.03
La revue “Un autre regard” fait le point chaque trimestre sur l’actualité .

LETTRE N° 10 DE L'UNAFAM VAR, FÉVRIER 2017

<--ICI

LETTRE N° 9 DE L'UNAFAM VAR, FÉVRIER 2017

<--ICI

LETTRE N° 8 DE L'UNAFAM VAR, FÉVRIER 2017

<--ICI


LETTRE N° 6 DE L'UNAFAM VAR, FÉVRIER 2017

<--ICI

LETTRE N° 5 DE L'UNAFAM VAR, JANVIER 2017

<--ICI

LETTRE N° 4 DE L'UNAFAM VAR, DECEMBRE2016

<--ICI

LETTRE N° 3 DE L'UNAFAM VAR, NOVEMBRE 2016

<--ICI

LETTRE DE RENTREE DE L'UNAFAM 83


L'Unafam du Var vous souhaite une excellente rentrée et espère que vous avez pu profiter de la longue période de détente estivale qui vient de s'écouler.

Pour autant, nous ne saurions oublier le tragique du quotidien et les évènements qui ont ensanglanté la Baie des Anges au coeur de l'été. Aussi, j'exprime au nom de l'Unafam notre compassion et notre profonde solidarité envers les victimes de ces crimes abominables qui ont transformé la célébration de la Fête Nationale en un Deuil de la Nation.

Deux événements d'ordre législatif marquent cette rentrée dans le secteur de la santé publique en application de la loi de modernisation du système de santé.

Ce sont, d'une part,la création des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT)1 auxquels participent les établissements publics de santé mentale et, d'autre part, l'opportunité pour les établissements psychiatriques publics et privés de créer des Communautés Psychiatriques de Territoire (CPT).

La naissance au forceps des Groupements Hospitaliers de Territoire Qu'il me suffise d'évoquer l'appel à la gréve, le 27 juin dernier, de trois syndicats de psychiatres contre la mise en place des GHT n'a pas dissipé les inquiétudes ni répondu à des interrogations légitimes sur le devenir des hôpitaux psychiatriques. Les ARS ne leur laissent le plus souvent d'autre choix que celui de la fusion dans cet ensemble aux contours encore incertains que constitue le GHT. En d'autre termes, les hôpitaux psychiatriques sont soumis à une sorte de pari pascalien au nom du paradigme Gestion é Rentabilité.

Et le sort des patients dans tout cela? Les soins somatiques, argument phare du dispositif, en seront-ils pour autant mieux assurés ? Certes, la situation ne peut guère être pire que celle que nous vivons actuellement. Mais quand on sait - et qui prétendra le contraire? - que les patients se sentent plus é l'aise, mieux intégrés et mieux traités au sein d'unités de soin plus petites, on est en droit de s'interroger...

Rappelons que l'Unafam n'a pas manqué de s'impliquer dans le débat en plaidant pour une prise en compte de la psychiatrie é la hauteur des enjeux. Déplorant le bilan négatif, faute de moyens suffisants, du dernier plan psychiatrie santé mentale (PPSM), notre association réclame davantage de dispositifs réactualisé d'urgence et de crise et formule une série de propositions en six axes:
- le développement des dispositifs de prévention;
- la réponse aux situations de crise et d’urgence;
- l’accès aux dispositifs de diagnostic et de soins;
- l’accès aux soins somatiques et la prise en charge des facteurs de comorbidités;
- la garantie d'une réponse au handicap psychique avec un accompagnement social et médico-social;
- et enfin le développement de la recherche.

(Communiqué du 10/06/2016)

Au final, malgré la fronde et les tensions qui subsistent, la mise en place des GHT. a fait son chemin durant l'été. Ainsi l'ARS Ile-de-France a scellé par arrêté le 1er juillet le périmètre de ses quatorze GHT1, tandis que dans les Bouches du Rhône, le projet de GHT Psychiatrique, porté par le C.H. Édouard Toulouse et soutenu par l'Association des établissements participant au Service Public de Santé Mentale (Adesm), se heurtait au refus de l'ARS.

Quant aux Communautés Psychiatriques de Territoire (CPT), elles répondent aux dispositions de la loi de Santé, qui prévoit que "les établissements de service public hospitalier signataires d'un même contrat territorialité santé mentale peuvent constituer entre eux une communauté psychiatrique de territoire[CPT]pour la définition et la mise en œuvre de leur projet médical d'établissement, selon des modalités définies par décret".

Selon toute vraisemblance, les CPT devraient donc coexister avec les Groupements Hospitaliers sans que la question des relations entre ces deux entités soit définitivement tranchée. Il est probable que des marges de manœuvre seront laissées aux acteurs de terrain selon les situations locales.

Autre disposition de toute première importance, la Commission des Usagers (CDU) dans les établissements de santé a été instituée par le décret né 2016-726 du 1er juin 2016. Elle remplace l'ancienne Commission de la Relation avec les Usagers et de la Qualité de la Prise en charge (CRUQPC).

Quelles en sont les nouveautés ?

Pour l'essentiel, un ancrage plus marqué au sein des structures de santé:
La CDU dispose désormais de nouveaux droits, notamment celui d'accéder à la liste des événements indésirables graves survenus ainsi qu'aux actions correctives mises en place par l'établissement pour y remédier, dans le respect de l'anonymat des patients ;
un droit d'auto-saisine et de suite sur les sujets qualité et sécurité des soins traités par la commission médicale d'établissement ;
celui de formaliser un projet qui exprime les attentes et propositions des usagers au regard de la politique d'accueil, de la qualité, de la sécurité de la prise en charge et du respect des droits des usagers.
Elle assure en outre le recueil des observations des associations de bénévoles ayant signé une convention avec l'établissement.
Enfin, le décret prévoit que les commissions des usagers seront installées au sein des établissements de santé dans un délai de 6 mois é compter de sa publication, soit d'ici le 3 décembre 2016.

On le voit: la CDU est appelée à jouer un rôle capital pour la défense des droits des malades psychiques et de leurs familles dans les instances sanitaires du département dédiées aux soins psychiatriques, les demandes sont telles qu'il suffit d'appuyer un peu pour que ça fasse mal. Les appels téléphoniques reçus ces trois dernières années en font foi.
Aussi, j'appelle les bénévoles à proposer leur candidature au sein de cette nouvelle instance. Un plan de formation leur sera proposé dans le cadre de la région.

Je souhaite enfin é l'équipe qui se mettra en place le 10 septembre autour du nouveau Président Délégué une croisière de découverte solidaire, sereine et captivante.

Michel ESTERLE

1 Décret GHT 4 du 27/04/2016 pris en application de l'article 107 de la loi né 2016-41 du 26 janvier 2016. Les textes créés ou modifiés par le présent décret peuvent être consultés sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

2 Seuls l’hôpital ophtalmologique des Quinze-Vingts et l’hôpital pénitentiaire de Fresnes devraient bénéficier d'une dérogation.





.
"Rapport moral et d'activités M. Esterle 2015"

Ici au format pdf


.
"Situations 2" Michel ESTERLE

Ici au format pdf




.
"Situations 1" Michel ESTERLE

Ici au format pdf




REPéRES é MARS 2016 (Michel ESTERLE)

Ici au format pdf


Calendrier Groupe de parole, accueils et café rencontre


Le Nouveau calendrier Avril, Mai et Juin2016
cliquez ICI et cliquez ICI


NOTES DE LECTURE ET AGENDA FéVRIER 2016 (Michel ESTERLE)


Ici au format pdf:


ARS PACA : campagne de prévention 2016
L'ARS PACA lance sa campagne de prévention et de promotion de la santé 2016. Elle se réalise en plusieurs temps :
- Phase 1 : uniquement pour les actions de mars 2015 qualifiées en renouvelables et celles financées au titre de l'appel é projets 2015 (vague de décision de mai 2015).
- Phase 2 : renouvellement d'appels à projets spécifiques : à actions innovantes , à prévention en structures d'exercice coordonné , à actions hors les murs portées par les permanences d’accès aux soins de santé (PASS) .
- Phase 3 : dans le cas oé des besoins resteraient é couvrir é l'issue de la phase 2, et sous réserve de disponibilités de crédits, un appel à projet très ciblé ou un dispositif de gré é gré pourrait avoir lieu sur un objectif, un territoire voir un type d'action.
Pour en savoir plus

Le catalogue 2016 des formations du pôle de compétences
Prés de 70 formations sont proposées cette année dans le cadre du péle régional de compétences en éducation pour la santé financé par l'Institut National de Prévention et d'éducation pour la Santé (INPES).
Télécharger le catalogue

AGENDA
Save the date : un colloque sur le numérique et la promotion de la santé le 11 mars 2016
Le Comité Régional d'éducation pour la Santé (CRES) organise é Marseille un colloque sur le thème "Réseaux sociaux, objets connectés et big data : usages et enjeux du numérique en prévention et promotion de la santé" le 11 mars 2016.

L'Afar (Action Formation Animation Recherche, Formation continue au service des professionnels de santé) organise le 11 mars 2016 é la Maison de la Chimie (75007 Paris), un colloque sur le thème :
ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE : LES PROFESSIONNELS AU SERVICE DE LA VIE,
sous la direction des Dr Jean Chambry, Bertrand Lauth, et Ioana Atger, pédopsychiatres.
Certains enfants et adolescents sont gravement entravés dans leur développement cognitif et affectif, ce qui améne é définir la notion de handicap psychique. Ces jeunes patients sont le plus souvent au carrefour des prises en charge sanitaire et médico-sociale. Ils peuvent étre source de désarroi pour les parents mais aussi pour les équipes qui s'en occupent en ambulatoire ou dans le quotidien. Comment garantir é ces enfants ou adolescents différents le meilleur parcours de vie possible ? Source : Hospimedia, 11/02/2016

SISM 2016 - SANTé MENTALE ET SANTé PHYSIQUE : UN LIEN VITAL
Du 14 au 27 mars 2016, les 27émes Semaines d'information sur la Santé Mentale (SISM) auront pour thème : Santé mentale et santé physique : un lien vital.
A tous les âges de la vie et pour chacun, prendre soin de sa santé physique et mentale maintient ou améliore son bien-être en renforçant l'estime de soi, le sentiment d'efficacité, la qualité de vie et en développant les liens sociaux. Prendre soin de soi au quotidien (nutrition, sommeil, activité physique) permet aussi de réduire les effets du stress.
Santé physique et mentale sont étroitement liées : é Il néy a pas de santé sans santé mentale é.
Les SISM séadressent au grand public. Chaque année, citoyens, associations, professionnels organisent des actions déinformation et de réflexion dans toute la France.
LéUnafam organise ou participe é plus de 80% des manifestations organisées lors de chaque édition. La liste des événements SISM Unafam est consultable sur le site Internet de léUnafam, léintégralité des manifestations sur les site des SISM.

Journée déinformation Unafam13, Marseille le 21 Mars 2016
Dans le cadre de la SISM

Centre le Mistral
11 Impasse Camille Flammarion
13001 Marseille
Le matin, sur le théme éSanté mentale Santé physique, un lien vitalé: Présentation de la Charte de Partenariat Médecine générale et Psychiatrie de secteur, avant-propos aux interventions croisées déun médecin généraliste et déune psychiatre en CH, puis une intervention traitera du Centre expert Interface psychiatrie et autres professionnels de santé.
Léaprés-midi sera consacrée aux questions que se posent beaucoup de familles autour de la fiscalité et de leur ésuccessioné.
Enfin : comment la psychoéducation aide les malades, et présentation des formations mises en place par léassociation dans le département.

Hospitalisations au long cours en psychiatrie : Quels facteurs explicatifs ?
La Fédération de recherche en santé mentale (F2RSM) du Nord-Pas-de-Calais a diffusé en janvier 2016 un étude dont l'objectif est d'identifier les facteurs prédictifs des longs séjours hospitaliers en psychiatrie (entendre par lé des périodes d'hospitalisation psychiatrique é temps complet de 292 jours ou plus). L'étude suggére é l'existence d'une ancienne génération de patients, trés désocialisés, et é é l'inverse - de patients entrés récemment é l'hépital pour lesquels va étre trés rapidement recherché un retour é domicile ou une place en établissement médico-social é.
Parmi les facteurs explicatifs d'hospitalisations longues figurent é l'ancienneté du parcours psychiatrique, la dépendance, les diagnostics de retard mental, de schizophrénie, une hospitalisation contrainte et une mesure d'isolement thérapeutique é. L'étude montre aussi que les habitants d'unités urbaines de petite taille et de secteurs socialement plus favorisés sont é relativement protégés é comme si é des solidarités naturelles jouaient dans des secteurs moins urbanisés et connaissant de faibles taux de solitude é.

Un atelier d'entraide PROSPECT FAMILLES


Un atelier d'entraide PROSPECT FAMILLES sera organisé les 3, 4 et 5 juin 2016 é Toulon (voir ci-dessous)

Les personnes intéressées peuvent s'inscrire dés maintenant par mail auprés de Madame Thérése Capponi (th.capponi@orange.fr) ou nous contacter par téléphone.

Le programme leur sera adressé ultérieurement.

Par delé les objectifs figurant ici:



, je précise que cette formation est ouverte é toute personne - adhérente ou non de l'Unafam - confrontée aux troubles psychiques d'un enfant ou d'un proche.

Une participation de 20 é est demandée pour l'ensemble de la session.

L'UNAFAM a besoin de vous
il
Béatrice Borrel, présidente nationale de l'Unafam s'adresse é tous les adhérents

Pour accompagner environ 15 000 familles chaque année et défendre les intérêts communs des proches et des personnes souffrant de troubles psychiques, plus de 360 000 heures de bénévolat sont nécessaires chaque année sur tout le territoire, auquel s'ajoute le travail déune quarantaine de salariés (dont la moitié au sieÌ€ge). Céest aÌ€ la fois beaucoup et pas assez pour répondre aÌ€ ce que nous avons aÌ€ réaliser.
Nous recherchons des bénévoles dans votre département, pour accueillir les familles, pour faire connaiÌ‚tre léUnafam, pour développer les Groupes de Parole, pour organiser les formations sur les troubles psychiques et les ateliers Prospect, pour les conférences, les rencontres..Nous avons également besoin de personnes concernées par la maladie pour représenter nos proches aupreÌ€s des institutions départementales et régionales, dans les établissements de soins, aÌ€ la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), dans les CDSP (Commissions Départementales des Soins Psychiatriques)é
Enfin, nous avons également besoin de ressources humaines pour assurer le secrétariat, le fonctionnement de la bibliotheÌ€que de la délégationé
Il néy a pas de petit engagement, toutes les forces vives sont les bienvenues !
Tous les bénévoles de léUnafam reçoivent gratuitement des formations pour les aider aÌ€ accomplir les missions qui leur sont confiées.
Au fil des années, les bénévoles des délégations peuvent, séils le souhaitent, déployer leur engagement au plan national, en devenant formateur de bénévoles par exemple, en participant aÌ€ des groupes de travail nationaux ou encore en acceptant des mandats de représentation au sein déinstances nationales, en participant aÌ€ des concertations, tant dans les ministeÌ€res que dans déautres instances institutionnelles, en représentant léUnafam aux coÌ‚tés déautres associations déusagers, et développer des actions de déstigmatisation.
LéUnafam a besoin de vous, et vous avez tous des compétences aÌ€ proposer. Contactez votre délégation, en vous reportant au site www.unafam.org.

Source: lettre de la présidente de janvier 2016

L'actu de la Santé publique

Notes de lecture recueillies par Michel Esterle

En direct du CRES PACA (Centre Régional d'Education pour la Santé)
Pour comprendre : une nouvelle collection de brochures universelles de l'INPES
LéInstitut national de prévention et dééducation pour la santé (INPES) lance une collection de brochures universelles, é Pour comprendre é, destinée aux personnes rencontrant des difficultés é accéder é léinformation, en partenariat avec la Caisse nationale de solidarité pour léautonomie (CNSA). La vocation de cette collection est de couvrir léensemble des sujets de prévention de léINPES.
Communiqué de presse de l'INPES du 4 novembre 2015

Evaluation intermédiaire du PRS Provence-Alpes-Céte d'Azur
L'évaluation intermédiaire du Projet régional de santé (PRS) 2012-2017 a permis de réaliser une analyse de la stratégie de santé, de dresser un premier bilan des actions déployées et d'apprécier les évolutions constatées sur le terrain et au niveau institutionnel. Le rapport final est prévu pour l'été 2016.
Consultez la synthèse de l'évaluation - ARS PACA - 28 octobre 2015


L'actu de la Santé mentale

En direct de l'UNAFAM NATIONALE
Contention et isolement: l'Unafam prend fermement position
Via un communiqué largement diffusé auprès des médias le 3 novembre 2015, l'Union Nationale d'Amis et de Familles de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam) rejette sans ambages ces zones d'ombre de la psychiatrie que constituent l'isolement et la contention. é l'appui des observations communiquées par ses représentants dans les CDSP1, l'Unafam dénonce les situations indignes observées dans certains
établissements et souhaite que le corps médical s'oriente vers la suppression de ces pratiques.

L'association préconise qu'un processus soutenu de révision des pratiques qui permettra d'élaborer é terme un guide de bonnes pratiques dans chaque établissement. Ainsi, seront identifiées les actions de prévention mises en place ou qui auraient dé l’être pour éviter le recours é la contention et é l'isolement.
Par cette prise de position l'Unafam estime agir conformément aux principes de droits et de respect de la dignité des patients.
 Lire sur ce sujet la Lettre de la Présidente Nationale, novembre 2015, page 4.
Une prise de position relayée le 5 novembre 2015 par Hospimedia, publication en ligne des territoires de santé, et qui s'inscrit dans le droit fil de l'initiative prise par le "Collectif des 39" (1). Ce Collectif a lancé le 16 septembre un appel intitulé "La sangle qui attache tue le lien humain qui soigne " pour dire non à la contention, texte signé en ligne par plus de 4 000 personnes à ce jour (2).
1. Collectif créé en 2009 composé de psychiatres, de patients et de proches, pour la défense des droits des usagers en psychiatrie.
2. Le texte a reçu 7806 signatures au 6 novembre, indique Hospimedia le Dr Paul Machto psychiatre é Montfermeil, membre fondateur du Collectif des 39.

TROIS NOUVEAUX LABORATOIRES DE RéFLEXION POUR LéUNAFAM
LéUnafam a souhaité lancer trois nouveaux laboratoires de réflexion sous la forme de Groupes de travail internes :
le Groupe exclusion, rue, prison aura pour objectifs de réaliser un état des lieux de la situation et de doter les délégations d'outils pour leur permettre d'accueillir les familles concernées par ce problème ;
le Groupe Education mettra en place des actions de d'stigmatisation, de prévention et de formation auprès des personnels de l'éducation nationale ou de l'enseigneément supérieur et auprès des éleves/étudiants ;
le Groupe Psychoéducation, troubles bipolaires visera à améliorer les services rendus par l'Unafam en proposant une psychoéducation à destination des proches de malades bipolaires.

LéUNAFAM REPRéSENTéE AU CNIGEM
Le Conseil d'Administration a validé la représentation de l'Unafam au CNIGEM par Jean-Claude Davidson, en lien avec Xavier Mersch, administrateur.
Pour rappel, le CNIGEM ou é Collectif National InterGEM é, a été fondé en 2009 par la Fnapsy, l'Unafam et Croix Marine. Outre ses trois co-fondatrices, ses autres membres adhérents sont les GEM (Groupes déEntraide Mutuelle). Le CNIGEM a pour missions :
de promouvoir l'entraide entre les GEM (proposer des lieux de parole, d'échange, de formation aux adhérents, animateurs salariés, parrains)
d’être une interface auprès des pouvoirs publics, de nos fédérations ou unions et des acteurs de terrain ;
d'interroger, partager et être force de proposition.
Plus déinformations sur le site Internet du CNIGEM

Pleins feux sur la recherche
[Handicap] La Fondation de France veut favoriser la participation é la
vie sociale des personnes handicapées
La Fondation de France lance pour 2016 unéappeléé projets intitulé "Vie sociale et citoyenneté des personnes handicapées". "Les dispositifs légaux engagent les pouvoirs publics é garantir aux personnes handicapées leur participation é la vie sociale. Force est de constater que les personnes handicapées demeurent encore largement exclues de la vie sociale", explique la fondation. Trois objectifs sont alors affichésé: encourager l'accés de tous é tout, développer la participation directe des personnes handicapées aux projets qui les concernent et favoriser leur vie affective sexuelle et leur parentalité.é
Sourceé: Hospimedia, 3 décembre 2015
Deux chercheurs récompensés pour leurs travaux sur les pathologies mentalesé
LaéFondation FondaMentaléet leéGroupeéDassaultéont remis le 7 décembre le prix Marcel Dassault 2015éé deux chercheurs pour leurs travaux de recherche en psychiatrie.
LeéPr Philip Gorwood, chef de service é léhépital Sainte-Anneéé Paris, professeur é l'université Paris Descartes,éa reéu le prix du "chercheur de l'année". Co-directeur du laboratoire Inserm 894, il séest illustré pour ses travaux en addictologie, notammentéléidentification de la vulnérabilité génétique aux addictions.
Le Dr Laurent Groc, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a été récompensé au titre d'un "projet d'innovation". Directeur de l'équipe "Développement etéadaptation desécircuitséneuronaux" au sein de l'Institut interdisciplinaire deéneurosciences de l'Université de Bordeaux (Gironde), ses travaux sur le fonctionnement des récepteurs neuronaux ont permis déétablir un lien entre léapparition des troubles psychotiques et des déréglements immunitaires. Cette découverte va permettre de proposer une thérapie spécifique ciblant ces molécules et de tester de nouvelles approches de traitement innovant chez léanimal.
Sourceé: Hospimedia, 9 décembre 2015

UNAFAM Var - UDAF83 - journée des familles 2015


Interview de Colette Pinhas




NOUVELLES FEUILLES D'AUTOMNE


. Nouvelles feuilles d'automne, cliquez ici."










.
Derniére minute


"Les agoras", le rendez-vous des acteurs de santé : Les parcours de santé cliquez ICI.

en Provence-Alpes-Céte déAzur.
Sur le théme des parcours de santé
Les jeudi 8 et vendredi 9 octobre 2015
Palais Neptune - Toulon

Les Bréves du 5 octobre 2015 par M. Esterle, Président Délégué Unafam Varcliquez ICI.


Les dates é retenir pour cette rentrée 2015


Vous étes é la recherches d'informations, de soutien, de réconfort, trois activités de l'UNAFAM Var ont été mises en place pour vous aider:

1 - Les permanences dans le Var cliquez ICI."

2 - Deux groupes de paroles sont é votre disposition. L'un é Six Fours les Plages, l'autre é Draguignan. Ces groupes de paroles permettent aux personnes qui y assistent de mettre en commun leurs vécus. Chacun exprime ses é maux é et apprend des expériences des autres. Pour y participer suivre ce lien
cliquez ICI.

3 - Les cafés-rencontres Le Café rencontre permet é toutes les familles concernées de se rencontrer autour d'une petite collation et d'échanger dans la plus cordiale convivialité.
cliquez ICI.


Qui-sommes-nous ?




LéUnafam regroupe, dans toute la France, plus de 15.000 familles, toutes concernées par la maladie psychique de léun des leurs. A léUnafam, plus de 2000 personnes donnent leur temps pour aider et défendre les familles et amis de malades psychiques. Elles animent léassociation dans 97 départements. LéUnafam remplit ainsi une mission de proximité tant vis é vis des familles que vers les élus et différentes institutions sanitaires et sociales.
En devenant membre de la 1ere association nationale de parents et déamis de personnes en souffrance psychique, vous renforcez son action et profitez de ses services :


é Conseils aux familles dans les 97 délégations départementales et soutiens é travers les groupes de paroles


é Information pour léorientation vers différents lieux : de soins, déinsertion sociale ou professionnelle


é Documentation : bibliothéque, information (dossiers, périodiques, livresé)


é La revue é Un autre regard é fait le point chaque trimestre sur léactualité sociale, médicale, juridique, législativeé


é Ecoute Famille : 01.42.63.03.03


Le site national


Présentation de l'Association sur le site national


Le dossier de presse


Télécharger :


Béatrice Borrel, une varoise, succéde é Philippe Charrier.

Béatrice Borrel, une varoise, succéde é Philippe Charrier. Vice-présidente de l'Unafam, administratrice de longue date, faisant fonction de présidente de la région PACA, Béatrice Borrel de la délégation du Var devient é partir d'aujourd'hui présidente au niveau national.


Voici la lettre envoyée aux adhérents par Philippe Charrier:

Chéres adhérentes, chers adhérents,

Quand jéai été élu président en 2012, étant directeur général déune entreprise de 6000 salariés, jéai tout mis en éuvre pour dégager le plus de temps possible pour me consacrer é léUnafam. Cela néa pas été facile, mais avec le soutien déun conseil déadministration trés actif, le travail acharné des bénévoles de terrain, et léengagement des salariés nous avons pu ensemble mener é bien les projets de léUnafam.

Un nouvel investisseur est arrivé récemment dans léentreprise que je dirige. Il a la volonté de déployer trés significativement léentreprise é léinternational. Je vais donc devoir passer les é de mon temps é léétranger. Ces contraintes professionnelles ne sont plus compatibles avec mon mandat de président de léUnafam. Céest avec regret que je vous informe de ma décision de mettre fin é mon mandat de président. Le conseil déadministration, qui sera trés largement renouvelé lors de léassemblée générale de la semaine prochaine, saura élire un nouveau président é la hauteur de nos enjeux. Pour ma part, je resterai administrateur jusquéé la fin de mon mandat.

Ce fut un honneur et un plaisir de présider léUnafam, cette grande association au service des proches de personnes atteintes de troubles psychiques. Dotée déune solide colonne vertébrale militante, léUnafam est devenue, jéen suis convaincu, un acteur incontournable pour quéenfin nos proches puissent avoir un parcours de vie sans rupture.

Je vous remercie de votre confiance et souhaite tout le meilleur é léUnafam.

Trés chaleureusement

Philippe Charrier

les réseaux sociaux de l'UNAFAM National


Visitez notre site Internet


Rejoignez nous sur Facebook


Suivez nous sur Twitter--image


Visualisez nos films




Dés la rentrée, un service bibliothéque gratuit sera é la disposition des adhérents de la délégation.